JPO 2023
diaporama13
diaporama4
diaporama5
 

 

 

Les aides financières à l’apprentissage prolongées jusqu’à fin 2022

Le nouveau ministre du Travail Olivier Dussopt a annoncé la prolongation jusqu’au 31 décembre des aides financières à la signature des contrats d’apprentissage, mardi 24 mai 2022 au micro de RTL.

 

 

 

- Une aide du CAP à la licence professionnelle :

 

Valable depuis le CAP, ces aides seront également attribuées pour la préparation d'un diplôme post-bac (BTS ACSE, BTS GF, BTS TC, BTS PA) ou d'une licence professionnelle (CS-licence comptabilité Gestion, Licence conseiller élevage, licence Conseiller Forestier)

 

- Une aide revalorisée :

Cette aide s’élève à 8 000 euros pour un apprenti majeur et à 5 000 euros pour un apprenti mineur pour toutes les entreprises recrutant un jeune. Cela rend le coût de l'apprenti pour les maitres d'apprentissage proche de zéro.

En effet, le salaire minimum mensuel d’un apprenti lors de sa première année est de 416 euros s’il est âgé de moins de 18 ans, et de 662 euros s’il a entre 18 et 20 ans. Pour les apprentis âgés de plus de 21 ans, un reste à charge de 175 euros par mois pour l’entreprise sera à prévoir.

 

 

 

 

 

 

Les aides financières à l’apprentissage prolongées jusqu’à fin 2022

Le nouveau ministre du Travail Olivier Dussopt a annoncé la prolongation jusqu’au 31 décembre des aides financières à la signature des contrats d’apprentissage, mardi 24 mai 2022 au micro de RTL.

 

 

 

- Une aide du CAP à la licence professionnelle :

 

Valable depuis le CAP, ces aides seront également attribuées pour la préparation d'un diplôme post-bac (BTS ACSE, BTS GF, BTS TC, BTS PA) ou d'une licence professionnelle (CS-licence comptabilité Gestion, Licence conseiller élevage, licence Conseiller Forestier)

 

- Une aide revalorisée :

Cette aide s’élève à 8 000 euros pour un apprenti majeur et à 5 000 euros pour un apprenti mineur pour toutes les entreprises recrutant un jeune. Cela rend le coût de l'apprenti pour les maitres d'apprentissage proche de zéro.

En effet, le salaire minimum mensuel d’un apprenti lors de sa première année est de 416 euros s’il est âgé de moins de 18 ans, et de 662 euros s’il a entre 18 et 20 ans. Pour les apprentis âgés de plus de 21 ans, un reste à charge de 175 euros par mois pour l’entreprise sera à prévoir.